Entre particuliers

La vente entre particuliers, avantages et inconvénients

En Suisse, comme dans la plupart des pays européens, il existe différentes façons de vendre un bien immobilier : il est possible de se faire accompagner par une agence, de se faire assister par un notaire ou encore de traiter entre particuliers.

 

Pour autant, la vente entre particuliers donne un rôle prépondérant au notaire puisque c’est obligatoirement devant lui que seront signés les différents documents officiels relatifs à la transaction immobilière. Il est le garant de la vente mais aussi du respect du caractère synallagmatique du contrat signé entre les parties (transfert de propriété en contrepartie du versement du prix).

 

Aussi, afin d’en savoir un peu plus sur la vente entre particulier, nous vous proposons ci-dessous d’en découvrir les principaux avantages et les inconvénients majeurs.

 

 

Gains de temps et d’argent au rendez-vous

 

Lorsqu’un vendeur fait le choix de passer outre une agence immobilière pour céder sa maison ou son appartement, il réalise assurément quelques économies puisqu’elle s’épargne le versement d’une commission comprise entre 5% et 10% du prix de vente de son bien.

 

Par conséquent, profitant de cette dépense qu’il n’aura pas à faire, le vendeur peut fixer le prix de vente de son bien à un montant qu’il estime juste et n’a pas à le « grossir » pour qu’il englobe la commission due  à un intermédiaire.

 

Ainsi, le prix d’un bien, dans le cadre d’une vente entre particuliers, doit être plus attractif. De même, les possibilités de négocier existeront pour l’acheteur, le vendeur pouvant être prêt à quelques concessions pour céder rapidement sa propriété.

 

Normalement, gains de temps et d’argent profitent ainsi aux deux parties dans un tel type de transactions. Mais attention, si l’une des parties sait mieux négocier que l’autre, un réel déséquilibre est possible et la négociation a pu avantager une partie bien plus que l’autre…

 

 

Un manque d’expertise qui pourra se payer cash

 

En choisissant une vente entre particuliers, le vendeur va devoir mener seul les démarches de publicité de son bien et donc créer une annonce immobilière pour vendre au meilleur prix. Seulement voilà, saura-t-il mettre suffisamment en avant son produit pour que les potentiels acheteurs daignent se déplacer ?

 

De même, s’il n’est pas du métier, saura-t-il définir seul un prix de vente cohérent pour son bien ? Un prix surestimé est effectivement l’assurance de ne pas vendre.

 

Autre point, pendant les visites, le vendeur sera-t-il capable de répondre aux questions parfois techniques de l’acheteur, rien n’est moins sûr !

 

A lire cela, on pourrait donc se dire que l’acheteur est en position de force dans une vente entre particuliers mais là n’est pas non plus la réalité à moins de connaître parfaitement le marché immobilier ou de travailler dans le secteur du bâtiment. Dans le reste des cas, il risque fort de se trouver quelque peu perdu face à l’absence de conseils dont il peut profiter.

 

Ces inconvénients expliquent très probablement pourquoi la location entre particuliers rencontre plus de succès que la vente entre particuliers. En raison des enjeux financiers importants, une agence immobilière sérieuse et fiable va sécuriser les parties et contribuer à ce que la vente se déroule dans les meilleures conditions.